Démissionnez et créez votre entreprise !

Vous rêvez de tenir votre propre projet et de devenir un homme d’affaire ou femmes d’affaires dont la réussite fait des échos comme Stéphane Courbit ou encore Thierry Weinberg (fondateur de double V conseil) ? Alors qu’attendez-vous ? Voici les étapes clés pour réussir votre démarche.

La phase d’étude

Avant de vous lancer, il faut bien étudier le projet en terme de faisabilité et de rentabilité.  Il faut donc s’engager dans une étude approfondie du secteur, pour identifier les facteurs clés qui vont modeler votre offre (le prix, la communication, la distribution et le positionnement).

Ensuite, il convient d’évaluer le cout et les charges nécessaires pour la mise en place de votre projet et d’estimer les gains qu’il peut vous générer. Ici, il faut faire ses prévisions sur le long terme. Rappelez-vous, que vous devez perdre un peu au début pour dégager des profits par la suite.

Lors de cette étape vous devez choisir le statut de votre entreprise. « Les statuts doivent être choisis en fonction des objectifs de l’agence », explique l’ancien directeur général d’Alice, Serge Uzzan.

Ressources de financement

Pour connaitre les différents organismes d’accompagnement, vous pouvez prendre les renseignements nécessaires auprès de la chambre de commerce ou la chambre de métier. Ces organismes accueillent les porteurs de projets et les assiste dans la préparation d’un business plan détaillé.

Maintenant que vous avez fait votre étude, vous devez rechercher les ressources de financement nécessaires pour le lancement de votre entreprise.  Lors de cette étape, vous devez convaincre la banque, les investisseurs, et les sponsors de votre idée. Pour cela, il faut un dossier complet qui comprend le nom de votre business, le secteur d’activité avec une étude approfondie, votre stratégie de pénétration de marché et les prévisions sur les coût et l’évolution de l’entreprise. Un business plan solide, qui peut vous procurer l’argent nécessaire au lancement de votre idée.

La mise en place du projet

Vous êtes armés de votre étude, business plan et de ressources de financement, il ne vous reste qu’à concrétiser votre idée. Sachez que c’est lors de cette étape qu’il faut s’investir à fond, pour assurer la réussite et la survie de votre start-up.

Pour ce faire, vous devez miser sur la commercialisation de votre service ou produit, et sur la prospection des clients. Inscrivez-vous dans une démarche de fidélisation et de satisfaction des clients. Rappelez-vous que le bouche à oreille positive est la meilleure publicité que vous pouvez espérer, vu qu’elle est gratuite, sincère et elle provient de vos clients.

« Les différentes missions qui nous sont confiées au quotidien sont autant de challenges que nous sommes fiers de pouvoir relever, avec la poursuite d’un unique objectif qui est la satisfaction de nos clients », explique Thierry Weinberg l’ex campagnon d’Amanda Sthers, un entrepreneur de grande taille.